Vous avez été exposé au VIH?

  • Le condom s’est brisé lors d’un rapport sexuel ?
  • Vous avez eu une relation non protégée ?
  • Vous avez partagé le matériel d’injection d’une autre personne ?
  • Vous vous êtes piqué accidentellement avec du matériel médical ?

Il existe un traitement d’urgence à la suite d’une exposition à un risque de transmission du VIH. Ce traitement s’appelle « prophylaxie postexposition » ou « PPE ». Il est important de prendre ce traitement le plus rapidement possible, idéalement dans les 2 heures qui ont suivi l’exposition et pas plus tard que 72 heures après une exposition.

La PPE n’est pas une pilule du lendemain, il s’agit d’un traitement de 28 jours qui peut causer des effets secondaires. Il s’agit d’une combinaison de médicaments par prescription. Vous devez payer la franchise de votre régime d’assurance médicament.

Pendant les heures d’ouverture de la clinique, contactez-nous rapidement pour rencontrer un médecin et ou un infirmier qui évaluera la situation avec vous. Vous pouvez aussi vous présenter à l’urgence de n’importe quel hôpital et demander le traitement.

Si votre partenaire sexuel est séropositif (porteur du VIH), demandez-lui de vous accompagner ou bien demandez-lui les informations suivantes : sa charge virale, le nom de ses médicaments et s’il est porteur d’un virus qui a des résistances aux traitements.

Qu’est-ce que la prophylaxie postexposition ?

Ce traitement consiste en l’administration de 2 ou 3 médicaments antirétroviraux pendant 28 jours. La rapidité d’action est déterminante. En effet, le virus, avant de se loger dans les réservoirs que sont, entre autres, les ganglions et le cerveau, est restreint à la circulation sanguine durant les trois premiers jours. C’est donc durant cette phase que le traitement doit le débusquer, afin de l’empêcher de s’établir dans le corps et de se développer.

Un suivi médical durant 6 mois sera nécessaire. Les études cliniques menées à ce jour sur les cas d’exposition professionnelle dénotent un taux de réussite d’environ 80 % pour ce traitement préventif.

Où vous rendre en cas d’exposition professionnelle ?

Vous êtes un travailleur de la santé et avez été exposé accidentellement au VIH ? Pour estimer l’à-propos d’une PPE et entamer votre traitement, vous devez vous adresser à la ligne Info-santé au 8-1-1. Si vous habitez la région de Montréal, vous pouvez vous présenter à l’urgence de l’hôpital Saint-Luc.